vendredi, le 03 mai, 2013

Les gagnants du mois dernier, Brad Boston et les membres de l’équipage du Viper 640 baptisé « Jackpot », ont poursuivi sur leur lancée en signant une impressionnante victoire dans un groupe de 33 voiliers à l’occasion de la Sperry Topsider Charleston Race Week. En ne remportant qu’une seule première position pendant la série de huit courses, c’est la constance de leurs résultats (leur pire pointage s’élevait à 5) qui leur a permis de monter sur la plus haute marche du podium et de continuer leur fructueuse visite en Caroline du Sud.
Le Melges 24 nommé « Hedgedog » a également volé la vedette lors de l’événement de Charleston. L’intérêt canadien pour ce bateau des Bermudes provient de la participation d’envergure des athlètes olympiques canadiens Richard Clarke et Mike Wolfs et du marin canadien de l’année Rolex 2009 Curtis Florence. Le Hedgedog, en plus de rafler quatre premières places, a remporté la série de huit courses par seulement trois points après une lutte serrée contre le Melges 24 américain et son capitaine Bora Gulari.

Toujours au mois d’avril, l’ancien membre de l’équipe canadienne de voile et météorologue Eric Holden a été sélectionné parmi les 12 skippers de la nouvelle flotte de voiliers Clipper 70 qui prendra part à la course autour du monde de voiliers Clipper 13-14. Il suit les traces de sa sœur Roberta qui a participé à la même course en 1999.

Sur la scène olympique, tous les yeux étaient tournés vers l’Europe où les événements de la Coupe du monde de voile de l’ISAF avaient lieu à Palma, à Majorque et à Hyères en France. Isabella Bertold était la seule à représenter le Canada à l’occasion de tous ces événements et elle était en aussi bonne forme qu’au mois de janvier à Miami tandis qu’elle terminait troisième à l’occasion de la Coupe du monde de voile de l’ISAF de Miami. Isabella a disputé une finale du tonnerre à Palma en remportant la première course et en terminant en deuxième position lors de l’autre course pour un classement final au 5e rang. Bien qu’elle n’ait pas réussi à enregistrer les mêmes performances que lors des courses précédentes à Hyères, elle s’est malgré tout classée au 6e rang en régate, discipline reconnue pour imposer des conditions difficiles aux participants.

La constance d’Isabella à l’occasion d’épreuves de grande envergure lui a permis de gagner 13 places sur la liste de classement de l’ISAF publiée immédiatement après l’événement et d’obtenir la deuxième position, un record personnel pour la jeune athlète.

Isabella Bertold est la navigatrice du mois d’avril de Voile Canada pour une deuxième reprise cette année.
Le prix de navigateur ou navigatrice du mois de Voile Canada reconnaît les accomplissements des Canadiens et Canadiennes en voile ou dans une discipline associée au sport sous toutes ses formes. Voile Canada encourage la soumission de performances canadiennes remarquables à .